SEEPH : cette année, ne faites rien !

 

Chaque année, c’est le rush !

En tant qu’ancienne Responsable Diversité et Développement RH, moi aussi, j’ai vécu cette injonction hiérarchique selon laquelle « vous vous devez d’organiser une (voire des !) actions à l’occasion de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées. »

Alors ? Pour la semaine du handicap…t’as prévu quoi ??

Et là…en UNE seule question, UNE seule date du calendrier, UN seul « prétexte » événementiel… vous avez le sentiment que TOUTES les actions que vous avez menées ou initiées pendant l’année sont devenues invisibles !

Vous avez le sentiment qu’aucune d’entre elles ne sera jamais comparable à ce qui pourra se dérouler pendant LA semaine fatidique de la SEEPH !

C’est un peu comme « l’incontournable » fête du jour de l’an que l’on s’emploie, chaque année, à être LA fête mémorable de l’année et qui, soyons honnêtes, ancre bien moins de souvenirs en nous que cette dernière « bringue de nos potes Camille & Antoine » au mois de Juin dernier !

Mais revenons à la SEEPH, cette semaine surmédiatisée (comme un 1er jour de soldes !) est un excellent prétexte pour mettre à l’honneur un sujet dont on ne parle jamais assez, et en ce sens, je serais bien la dernière à l’en blâmer.

Pour autant, je voudrais partager, aujourd’hui, mes arguments pour éviter de rester « prisonnier » de cette SEEPH :

  • Argument N°1 :
    MES OBJECTIFS NE S’ARRETENT PAS A LA SEEPH.

Tous les objectifs ne se prêtent pas nécessairement à une action efficace durant la SEEPH. A vous de définir pourquoi vous souhaitez faire une action durant cette semaine de l’année ? Est-ce réaliste, opportun, cela sert-il mon objectif global sur la question du Handicap ? Recruter, informer, sensibiliser, mobiliser, communiquer en externe ou en interne…cette semaine n’est peut-être pas la meilleure période au regard de votre objectif…pourquoi alors passer du temps, de l’énergie et des moyens pour des actions dont vous ne tirerez que peu (voire pas !) de profit ?!

 

  • Argument N°2 :
    LES PRESTATAIRES QUE JE PRIVILEGIE SONT INDISPONIBLES.

 

Ravi(e), vous avez (enfin !) réussi à sélectionner les prestataires qui correspondent parfaitement à vos besoins et vos attentes pour répondre à vos objectifs…BRAVO ! Maintenant, avez-vous pensé à leurs disponibilités sur la semaine de la SEEPH, car, à moins de vous y être pris(e) au minimum 1 an à l’avance, cela relève, la plupart du temps, de l’impossible d’obtenir un retour favorable sur une demande d’intervention lors de la SEEPH…ils sont pris d’assaut !

Vous avez réussi à trouver une date sur cette semaine, vous êtes un(e) champion(ne). Mais qu’en sera-t-il le jour J lorsque l’on sait que certains prestataires peuvent intervenir sur 6 lieux en même temps le même jour ?! Ces quelques lignes pour vous faire toucher du doigt la question suivante : est-il indispensable de se priver d’un prestataire qui répond en tous points à votre cahier des charges pour cause d’indisponibilité ou de mauvaise disponibilité lors de la SEEPH ?

 

  • Argument N°3 :
    POURQUOI ACCEPTER DE PAYER PLUS ?

Votre charge de travail est décuplée à l’occasion de la SEEPH, celle de vos prestataires aussi. Tous les acteurs de cette grande semaine concentrent leurs efforts sur 1 semaine et ne peuvent gérer à eux seuls toutes les actions engagées. Alors ils ont recours à des partenaires occasionnels (et pertinents), et là, c’est mécanique, le tarif global est revu à la hausse ! Pourquoi ne pas faire comme les vacanciers du mois d’Octobre ? Pour payer moins cher, planifier vos actions les 31 semaines de l’année restantes ;p

 

  • Argument N°4 :
    VOS COLLABORATEURS SONT-ILS DISPONIBLES ?

Ne l’oubliez pas…la cible des actions que vous passez tant et tant d’énergie à mettre en place pour cette semaine de la SEEPH, ce sont vos collaborateurs !  Pourtant, les dates de la SEEPH ne sont, bien souvent, pas celles qui mettent vos collaborateurs dans les meilleures disponibilités : réunion de CODIR, clôture budgétaire, séminaires commerciaux… Aussi, choisissez vos contraintes et ne vous laissez pas imposer des dates qui ne vous mettront pas en réussite pour avoir le maximum d’impact.

Mes astuces :

  • Pensez à organiser vos actions durant le mois qui précède la SEEPH, ainsi, pendant la SEEPH, vous pourrez communiquer sur vos chiffres et retombées. Donnez une image innovante, positive et proactive à vos collaborateurs qui pourront dire « dans ma boite ils n’attendent pas la SEEPH pour parler des handicaps ».
  • Capitalisez cette semaine-là sur ce que font les autres, un bon innovateur est quelqu’un qui sait économiser ses ressources ! Ainsi vous aurez à disposition tellement d’infos à relayer (video, chiffres, article, témoignage, événements…) que vous ne manquerez pas d’inspiration !
  • Le 5 décembre, c’est la journée mondiale du handicap, si votre direction insiste essayez de privilégier une date qui vous arrange !

Et si vous tenez vraiment à faire quelque chose pour la SEEPH « Officielle », suivez ces quelques conseils :

 

 

  • Mutualisez…comme IKEA et Michelin sur Clermont Ferrand, pensez aux actions en partenariat. Les avantages sont multiples : économies d’échelles, totale disponibilité du prestataire, actions originales…

 

  • Prenez contact avec moi, je partagerai avec vous mes expériences et mes conseils pour vous aider et vous accompagner à prendre la meilleure décision !

 

Et si votre Codir s’indigne de ne rien vous avoir vu programmer sur cette semaine-là… faites-lui suivre l’article 😉

 

Article rédigé par : Marion FERLIN – Acteurs & Cie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

produrable-sans-fond_petit logotype_arkema logo-guintoli logo-orange1 logo_grdf logo_seb logo_april logo_storengy logo_cic logo_dalkia logo_engie logo_eklya logo_gl-events logo_igs logo_solvay logo_RA logo_lyon logo_groupe-casino logo_eurovia logo_malakoff logo_addeco logo_bonduelle logo_cyrillus logo_suez credit_mutuel-logo blocmarque-seeph-2016 aaa-150x150 caisse d'épargne
Infos légales - Plan de site