Dans le premier article de cette rubrique, je vous ai introduit la notion d’apprentissage en formation. Cela nous amène à observer comment optimiser cet apprentissage. Dans ce deuxième article nous allons nous intéresser à la notion d’émotion, la question à laquelle nous allons alors tenter de répondre est la suivante : 

 Dans quelles mesures nos émotions jouent-elles un rôle dans les processus d’apprentissage en formation ? 

L’émotion : une notion facile à définir ?   

« Chacun sait ce qu’est une émotion, jusqu’à ce qu’on lui demande d’en donner une définition.  À ce moment-là, il semble que plus personne ne sache. » Fehr & Russel. 

En effet, cette notion va varier en fonction du domaine d’étude. Ici, dans le domaine de l’apprentissage en formation il me semble pertinent de prendre le point de vue de Sander selon lequel l’émotion est un processus rapide, qui fait suite à un évènement. L’émotion est constituée de deux étapes :  

  1. Le déclenchement de l’émotion basé sur la pertinence, c’est à dire que l’on va exprimer l’émotion la plus appropriée à la situation
  2.  Une réponse émotionnelle multiple : tendance à l’action, réaction autonome, expression et sentiment


En quoi l’émotion est-elle importante dans le milieu de la formation ? 
 

La maîtrise de certaines compétences émotionnelles est essentielle à la création d’une bonne situation d’apprentissage : 

     🔹Reconnaitre ses propres émotions (s’écouter et catégoriser ses émotions) et identifier celles d’autrui.
 
     🔹Comprendre ses émotions et celles d’autrui, notamment leurs causes (les émotions nous signalent que quelque chose a été modifié́ qui nécessite peut-être une adaptation, elles sont là pour nous pousser à agir de manière à nous adapter au mieux à la situation).
     🔹 Exprimer ses émotions et faciliter l’expression des émotions de l’autre (le partage social des émotions peut constituer un moyen efficace pour faire évoluer une situation).  
     🔹 Réguler ses propres émotions (éviter de se mettre trop en colère si cela risque de nuire à soi-même ou à l’autre) et aider autrui à le faire (proposer aux apprenants et aux enseignants en formation des méthodes favorisant la diminution de l’intensité́ émotionnelle négative ou le maintien d’affects positifs).  
     🔹Utiliser ses émotions et celles d’autrui (s’appuyer sur les informations émotionnelles pour prendre des décisions adaptées à la situation). 

Ainsi, le formateur doit développer ses propres compétences émotionnelles pour être le plus efficace possible. Il doit aussi tenter de développer ces compétences chez les apprenants afin de faciliter leur apprentissage. 

En effet, ces compétences émotionnelles constituent des éléments importants de l’apprentissage car elles vont avoir un impact direct sur des notions telles que : 

     🔹 La motivation (buts / valeurs) 
 
     🔹 La tendance à l’action  
     🔹 La perception  
     🔹 L’attention  
     🔹 La mémoire  
     🔹 La prise de décision  


Se servir des émotions pour optimiser l’apprentissage  

Je ne vous apprends rien si je vous dis qu’il existe une grande pluralité d’émotions. Ces émotions sont souvent catégorisées selon deux types : agréables (comme la joie) ou désagréables (comme la peur). C’est là qu’intervient la valence, cette dernière, positive ou négative, va agir différemment sur les notions présentées précédemment. La valence est rattachée au déclencheur de l’émotion, par exemple en règle générale une araignée va avoir une valence négative tandis qu’un chat va avoir une valence positive. 

 

C’est assez logiquement que de nombreuses études comme celle menée par Bandura de 1997 à 2007 ont démontré que le fait de générer des émotions agréables chez l’apprenant va favoriser la situation d’apprentissage. Il qualifie lui-même les émotions désagréables liées à l’apprentissage comme le stress ou la peur comme des « parasites ». Par ailleurs, les mécanismes cérébraux impliqués dans l’apparition du plaisir vont permettre la libération de dopamine, un neurotransmetteur essentiel à l’apprentissage.  

Un cadre ludique favorisant la créativité chez les apprenants semble donc indispensable à la création d’une bonne situation d’apprentissage.  

 

Cependant, tout n’est pas tout blanc ou tout noir. En effet, comme démontré par Levine en 2004, même si les émotions agréables améliorent la situation d’apprentissage, elles ne la rendent pas parfaite. Ces émotions agréables vont élargir l’attention des apprenants dans le but de tirer profit d’un maximum d’opportunités. Cela va avoir pour conséquence de moins s’attarder sur les détails ce qui va affecter les souvenirs de l’apprenant, ils vont être moins précis sur certains points. 


Parallèlement, Taylor ajoute en 2008 que les
émotions désagréables ne seraient pas uniquement des parasites de l’apprentissage. Par exemple le stress peut entraîner un éveil attentionnel ce qui va favoriser le traitement des informations centrales en délaissant les informations périphériques. Les émotions désagréables vont pousser l’apprenant à focaliser son attention sur la source du problème ce qui va entraîner un contrôle plus précis de la tâche. Ici, les souvenirs seront alors bien plus précis sur certains détails mais les informations périphériques seront laissées pour compte. 

 

Pour constituer la meilleure situation d’apprentissage possible il va donc falloir concilier ces deux types d’émotion en faisant varier la valence des stimuli présentés aux apprenants en fonction de la situation. Si le formateur veut recentrer l’attention des apprenants ou les faire se concentrer sur une tâche bien précise et complexe il peut faire naître du stress chez eux, par exemple en évaluant cette tâche. Les émotions issues d’une valence négative ayant pour conséquence de focaliser l’attention sur la cause de cette émotion, le formateur doit bien faire attention à correctement identifier et viser cette cause. 

 

Pour conclure 

Nous voilà à la fin de ce deuxième article. J’ai pu explorer à vos côtés les subtilités de nos émotions, leur pluralité et leurs impacts sur l’apprentissage en formation. J’ai aussi pu démystifier les émotions désagréables, il est difficile d’imaginer que la peur puisse nous aider à apprendre, c’est pourtant le cas, tout est question de dosage. L’impact de nos émotions sur notre capacité à apprendre est grand, il est donc nécessaire de le prendre en compte. Le formateur peut ainsi jouer sur les émotions des apprenants, positives comme négatives afin d’optimiser la situation d’apprentissage.  

Cela nous prouve que ce n’est pas manichéen et qu’un apprentissage 100% agréable est un apprentissage incomplet. L’apprentissage est une discipline parmi tant d’autres au sein de laquelle il faut passer par des moments désagréables pour atteindre son objectif. 

 

La notion d’attention” revient souvent au fil de cet article, dans le prochain nous essaierons donc de l’approfondir en tentant de répondre à la question suivante : 

Dans quelles mesures notre attention joue-elle un rôle dans les processus d’apprentissage en formation ? 

Retrouver le 1 er article : L’apprentissage en formation : Qu’est-ce que c’est ? 


Bibliographie
 

 

Fehr & Russel (1984). Journal of Expérimental Psychology, 113, 464-486  

 Puozzo, I. (2013). Pédagogie de la créativité: de l’émotion à l’apprentissage. Éducation et socialisation. Les Cahiers du CERFEE, (33). 

 Gay, P., & Shankland, R. (2019, December). Quel rôle donner aux émotions dans la formation et l’enseignement? Des pistes pour favoriser la réflexivité, la verbalisation et l’apprentissage. Conférence des directeurs des HEP et autres institutions assimilées de Suisse romande et du Tessin (CDHEP). 

 Mallard, S. (2012, July). Construction identitaire et apprentissage expérientiel: transmission, réflexivité et prise en compte des émotions chez les managers de La Poste Courrier. In Biennale internationale de l’éducation, de la formation et des pratiques professionnelles.. 

 Shankland, R., Bressoud, N., Tessier, D., & Gay, P. (2018). La bienveillance: une compétence socio-émotionnelle de l’enseignant au service du bien-être et des apprentissages?. Questions Vives. Recherches en éducation, (29).