10 Astuces pour des animations gagnantes à coup sur !

 

Parce que nous avons tous déjà vécu un sentiment de « peut mieux faire » après avoir animé des sessions de formation, des séminaires ou même des réunions !

Nous avons identifié 10 astuces gagnantes pour vos animations !

Nous les partageons avec vous ici

1- Préparez & testez vos animations

La réussite se construit dès la préparation

 

Évident ? Oui…et pourtant !
Parfois les évidences méritent d’être rappelées et celle-ci est importante !

Définissez votre/vos objectifs, choisissez le format le plus adéquat, tenez compte du/des profils de vos participants, leur nombre, prenez le temps de bâtir votre ingénierie d’animation au plus proche des objectifs de votre public  ET de votre donneur d’ordre, préparez les documents nécessaires et envisagez les aspects matérielscommuniquez & testez !

A l’image du comédien qui, avant sa première représentation, s’entraine, répète, essaie, teste, modifie, adapte… un ton, une intention, une manière de faire…pour ne conserver que l’essentiel pour servir son personnage !

Quoi de plus représentatif qu’un test pour mettre en lumière les ajustements nécessaires, les points à retravailler, les incohérences…et bien évidemment les aspects positifs !?

C’est aussi une excellente manière de ne plus être dans l’inconnu du jour J. Comme toute répétition de spectacle, servez-vous des tests pour purger toutes les erreurs, les interrogations et le stresslibérez-vous pour votre animation, vous serez d’autant plus à l’aise le jour J pour vous adapter et anticiper les situations  imprévues & les aléas !!…Et il y en aura; c’est certain !

A noter ! Ne réinventez pas la rouecapitaliser sur les activités qui fonctionnent !

 

2- Définissez bien l’objectif de votre animation

Pourquoi faites-vous cette animation ?

 

L’un des piliers de la réussite de vos animations repose sur cette question « Pourquoi faites-vous cette animation ? »

Chez Acteurs&Cie, nous avons pour habitude de demander à nos clients « Votre animation sera réussi si … ? »

En effet, derrière cette question, nous entendons permettre à notre interlocuteur d’exprimer ses besoins, attentes et contraintes initiales mais aussi (et parfois surtout !) de mettre en lumière des besoins non perçus ou non traduit explicitement.

Quid des besoins de vos participants ? Cohésion d’équipe, rencontres, création des liens ou gestion de conflit par exemple… bien que considérés comme des attentes secondaires, sont de réels objectifs à ne pas négliger. 

Souvent laissés pour compte, ces besoins sont à prendre en compte au risque de voir se jouer d’autres enjeux le jour J de votre animation…

Si vous êtes capable de répondre de manière concrète à cette question, votre objectif est clair et vous êtes capable de le définir. Vous serez alors en mesure de déployer les moyens, les ressources, le temps et l’ingénierie & le mode d’animation qui correspond.

 

3- Mêlez fond, forme & objectif 

Donnez du sens à ce que vous proposez !

 

Utilisez le mix gagnant : apports de fond + travail sur la forme…au service de l’objectif de l’entreprise !

Le fond, parce que vos participants doivent repartir enrichis.

La forme, parce qu’elle permet un meilleur ancrage du savoir.

L’objectif parce que vos animations doivent être efficaces et utiles à l’activité de votre entreprise.

«  La forme, c’est le fond qui remonte à la surface »

Victor HUGO

 

4- Mettez de la dynamique & du mouvement

Proposez des activités qui mettent vos participants en mouvement

 

Rendez vos participants actifs & acteurs de votre animation.

D’après les études en  neurosciences , l’ancrage des messages se fait grâce à une combinaison gagnante :  le cerveau (la connaissance), le cœur (les émotions) et le corps (le mouvement).

En proposant des activités qui mettent en mouvement vos participants, vous les aidez à s’approprier les activités que vous leur proposez.

 

5- Cassez le rythme

Variez les rythmes des activités proposées

 

Ne laissez pas vos participants s’endormir ! Varier les rythmes de vos activités afin de maintenir vos participants dans une dynamique participative.

Utiliser des formats rapides, des formats lents, en groupe entier, en sous-groupe ou en individuel.

Proposez leur des activités qui toucheront leurs émotions (rappelez vous de vos sensations d’enfant !) : surprenez-les, faites-les rire…jouez sur toute la palette des émotions.

Imaginez des activités qui mettent le corps en mouvement : pourquoi pas les faire jouer avec une balle, les amener à se déplacer dans des espaces spécifiques suivants les différents temps de votre animation etc. ?

Pour aller plus loin… ! Si vous tentiez un temps de méditation / relaxation afin de remettre vos participants en énergie

 

6- Mettez les participants au cœur de votre dispositif

Rendez-les acteurs !

 

Imaginer des activités qui font appel à l’intelligence collective permet aux participants de s’impliquer dans vos activités.

Plus vos participants seront impliqués, plus ils seront partie prenante de votre dispositif.
N’oubliez pas qu’ils sont vos meilleurs prescripteurs 🙂

Opter pour une posture de facilitateur est un bon moyen de remettre le participant au coeur de l’animation.

 

7- Soyez généreux en tant qu’animateur 

Partez à la rencontre des gens & des personnalités qui sont dans la salle !

 

La générosité est communicative !
Partagez des expériences authentiques, votre vécu, vos ressentis et vos émotions, vous inciterez vos participants à en faire autant.

Apprenez à connaitre les personnes présentes dans la salle afin d’anticiper certaines réactions, ou d’encourager la parole. Soyez capable de vous adapter en permanence à votre auditoire, sachez rebondir sur des réactions, des remarques, des confidences…ne soyez pas pris au dépourvu & capitaliser sur les différences, les complémentarités et les expériences de la salle !

 

8- Faites confiance à la salle

Elle est votre meilleure amie !

 

Tout comme la générosité, la confiance est communicative…c’est en partant du principe que les participants dans la salle sont capables d’apprendre, de comprendre & de grandir que vous renforcez leur confiance en eux, et leur .

Si vous souhaitez creusez plus cette notion, nous ne pouvons que vous conseillez de vous inspirer de “l’effet Pygmalion” de Robert Rosenthal.

Ainsi  vous établirez un climat de confiance mutuelle favorable & un climat serein et positif.

 

« Dès que les professeurs commencèrent à le traiter en bon élève, il le devint véritablement :
pour que les gens méritent notre confiance,
il faut commencer par la leur donner »

Marcel Pagnol, Le temps des amours

 

9- Faites de vos participants récalcitrants des alliés & co-animateurs

Incluez-les en leur donnant un rôle !

 

Qui n’a jamais eu de participant récalcitrant ? LA personne qui ne voulait pas être là mais que l’on a forcé à venir, LA personne qui veut vous montrer qu’elle maîtrise le sujet mieux que vous et qui cherche la 1ere faille pour vous le prouver, LA personne qui se met en retrait de toutes les activités…

Donner un rôle à ces personnes, incluez-les par un biais détourné, valorisez-les !

Rendez-les responsables d’une activité, proposez-leur de partager et de faire profiter les autres de leur(s) expérience(s) ou permettez-leur de rester observateurs

Cela suffit bien souvent à désamorcer une situation pouvant vous mettre mal à l’aise.
Donnez-leur une place : c’est ce dont ils ont besoin.

 

10- Trouvez ou aménagez un lieu inspirant…

L’environnement fait partie intégrante de votre animation

 

Nous oublions trop souvent l’environnement dans lequel les participants évoluent, pourtant, il fait partie intégrante de l’animation.

C’est en travaillant l’aménagement du lieu, ses espaces… que vous imprégnerez vos participants de vos activités, que vous les rendrez acteurs du moment et de la thématique que vous avez choisie de mettre en lumière.

Utilisez les différentes sources d’émotions pour toucher vos participants.
Imaginer des activités périphériques qu’ils pourront faire en autonomie & qui apportera un plus à votre animation en terme de fond et de forme

 

L’ASTUCE BONUS : si vous ne devez en conserve qu’UNE !

Soyez curieux, renouvelez-vous :
amusez-vous & faites-vous plaisir !

 

En chef d’orchestre de vos animations, vous impulsez le climat de la salle.

N’oubliez pas votre propre plaisir ! En source de motivation indéniable, votre plaisir à faire ce que vous faites vous donnera des ailes pour l’avant, pendant & après animation et il sera communicatif !

Partez du principe que si les activités que vous avez imaginées vous amusent, alors elles amuseront vos participants. Nous aurons certainement l’occasion de creuser plus particulièrement ce sujet prochainement mais l’amusement est l’un des leviers d’apprentissage & de réussite le plus efficace.

En effet, l’amusement lève une part de stress, implique le participant de manière positive, suscite l’engagement, permet le feedback, libère les émotions; pilier du souvenir.

Difficile de s’amuser et se faire plaisir après 10 ans d’animation direz vous…!?

Continuez à vous renouveler; dans les activités proposées, les lieux, les rythmes…partez sans cesse à la découverte de nouveautés: de nouvelles personnes inspirantes, de nouveaux découvertes neuroscientifiques, de nouveaux dispositifs, de nouvelles ressources etc !

Restez curieux et vous ne devriez jamais vous ennuyer !

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

produrable-sans-fond_petit logotype_arkema logo-guintoli logo-orange1 logo_grdf logo_seb logo_april logo_storengy logo_cic logo_dalkia logo_engie logo_eklya logo_gl-events logo_igs logo_solvay logo_RA logo_lyon logo_groupe-casino logo_eurovia logo_malakoff logo_addeco logo_bonduelle logo_cyrillus logo_suez credit_mutuel-logo blocmarque-seeph-2016 aaa-150x150 caisse d'épargne
Infos légales - Plan de site